Olivier SWIZ


Oeuvres Disponibles d’Olivier Swiz

Oeuvres, prix et informations

Portrait de Olivier SWIZ devant l'une de ses oeuvres

Olivier SWIZ

Né en 1983, France

Exposition Fragments Alphabétiques – Mai 2022

Enfant, Olivier SWIZ voit des mots peints en grand sur les murs, le long des routes et à travers les vitres du métro, formant une langue incompréhensible qui l’intrigue. Adolescent, le graffiti lui ouvre des espaces inconnus dans la ville, des territoires nouveaux qui deviennent les supports d’un besoin d’expression libre qu’il découvre. Olivier appose sa signature sur les murs, marqueurs d’un passage, d’une appropriation fugace mais tangible où, déjà, apparaît son attirance pour les formes aiguisées, les lignes brisées, anguleuses.

Peintre de la déstructuration

Le passe-temps devient passion et curiosité pour une forme d’art aux multiples dimensions. Développant une expression plus personnelle, O. SWIZ décline les lettres en une géométrie de plus en plus élaborée qui mêle lignes pures et couleurs franches.

O. SWIZ affectionne les grands espaces des paysages industriels désaffectés qui deviennent le support de ses premières recherches. D’abord un dédale de lettres surdimensionnées, colorées, qui tendent progressivement vers des structures aux accents futuristes  développant une expression graphique de l’urbain au coeur de la modernité de son temps.

De nouvelles perspectives

Le propos d’Olivier SWIZ est d’ouvrir des perspectives dans lesquelles le regard est invité à se perdre et partir à la découverte d’espaces nouveaux à l’image d’univers urbains à explorer.

Son oeuvre multidimensionnelle s’inscrit dans la mouvance du graffuturisme ; même si Olivier se sent plus proche du cubisme qui a fait éclater les volumes que du futurisme, ode à la modernité et à la vitesse.

Déconstruction organisée

Privilégiant l’errance solitaire dans ses dédales colorés, à l’image de sa propre déambulation urbaine d’adolescent en quête de murs à peindre, Olivier SWIZ poursuit une oeuvre qui l’impose déjà comme une référence incontournable de la nouvelle scène contemporaine urbaine.

Sollicité pour des collaborations (Roche Bobois, Agnès B…) et la réalisation de fresques à travers le monde, la déconstruction organisée d’Olivier SWIZ est reconnue à l’échelle internationale (Allemagne, Corée du Sud, Etats-Unis, Suisse, Maroc…).

Oeuvre artiste Olivier SWIZ / Geometry art / Abstraction Géométrique / Mural / Artwork / Paris / Biarritz / Bordeaux / Exposition Swiz

2022 – Fragments Alphabétiques – Galerie Barthelemy Bouscayrol – Biarritz, France
2021 – Susbtrat – Galerie Ground Effect – Paris, France
2018 – Open System – David Bloch Gallery – Marrakech, Maroc
2017 – Structure et Déconstruction – Galerie Barthelemy Bouscayrol – Biarritz, France
2016 – Eclosion – 44309 Street Art Gallery – Dortmund, Allemagne
2016 – Chaos Control – David Bloch Gallery – Marrakech, Maroc
2014 – Géométrie Alphabétique – Librairie « Les Extraits » – Rueil-Malmaison, France

2021 – Tondo – Galerie Barthelemy Bouscayrol – Biarritz, France
2019 – With together – Gyeonggi Museum of modern art – Gyeonggi, Korea
2018 – Extraits – Zimmerling & Jungleisch Gallery – Sarrebruck, Allemagne
2017 – Générations Urbaines – Galerie Barthelemy Bouscayrol – Biarritz, France
2016 – Group show – MMARTproject – Paris, France
2015 – David Bloch Gallery – Marrakech, Maroc
2015 – « INEXTERIEUR » – Fiac – Paris, France
2015 – « SENSITIVE EYE » – David Bloch Gallery – Marrakech, Maroc
2015 – Galerie Tatiana Tournemine – Gstaad, Suisse
2015 – « GEOMETRIES VARIABLES » – Espace contemporain – Valence, France
2015 – « SANS TITRE » – Galerie Mathgoth – Paris, France
2014 – « OPPOSITION » – Galerie Mathgoth – Paris, France
2014 – « COSE TOGETHER » – 44309 Street Art Gallery – Dortmund, Allemagne
2014 – « A MAJOR MINORITY » – 1AM Gallery – San Francisco, Etat-Unis
2013 – « DANS LES ENTRAILLES DU PALAIS SECRET » – Palais de Tokyo – Paris, France
2013 – « GRAFFITI : TABLEAUX DE MAITRES » – Fondation Pierre Bergé, Palais de Tokyo – Paris, France
2013 – « BRAS CASSES » – Espace Confluences – Paris, France
2013 – « URBAN WALK » – Galerie Voskel – Paris, France
2013 – « GRAFFUTURISM » – Galerie Openspace – Paris, France
2013 – Projet des Bains-douches – Galerie Magda Danysz – Paris, France
2013 – « CORRESPONDANCES » – Musée de la poste – Paris, France
2012 – « 400 ML » – Maison des Métallos – Paris, France
2012 – « FRENCH KISS » – Paris, France
2012 – « HORD DU TEMPS II » – Galerie Openspace – Paris, France
2011 – « LETTRES DE NOBLESSE » – Palais de Tokyo – Paris, France
2009 – « TAG » – Grand Palais – Paris, France
2009 – « FEU VERT » – Grand Palais – Paris, France